partenaires-mavilleamoi

Chevignon : une histoire de haut vol

Lifestyle - Mode
01-11-2021
chevignon-mode-vetement-homme

En 1979, Guy Azoulay ouvre le premier atelier Chevignon dans le XIe arrondissement de Paris. Pour se démarquer des grandes maisons parisiennes, il compose la légende d’un élégant et courageux pilote, Charles Chevignon, qui donnera son nom à la marque.



Bercé par l’american dream et sa passion pour les friperies, il tombe sous le charme de l’iconique blouson d’aviateur, ce « flight » des années 50, symbole d’une époque vintage qui deviendra l’inspiration première de Chevignon. Sa première collection est un hommage au vestiaire de l’armée américaine, une interprétation élégante de vêtements chinés aux quatre coins du monde qui deviendra sa marque de fabrique. 

En 1984 naît l’illustre TOG’s Unlimited, la célèbre doudoune qui signe aussi l’entrée de l’emblématique canard à col vert, logo de la marque symbolisant la simplicité, la liberté et le charme. 




LA SUCCESS STORY


Le succès de Chevignon c’est avant tout une passion pour la mode masculine des années 50. Guy Azoulay met en lumière un design façonné par ces icônes masculines de l’époque, militaires, cow-boys, joueurs de baseball, astronautes... Des vêtements qui ont marqué l’histoire et que le designer restructure sous les traits de l’élégance Chevignon. 

Un design soigné et viril, une tendance casual/chic sortie d’une inspiration vintage, sublimée par sa maîtrise des coupes ajustées et du cuir, signature de la marque. La griffe est audacieuse et constitue un vestiaire indémodable composé en grande partie de pièces fortes. Le vêtement Chevignon est celui qu’on peut léguer, celui qui raconte une histoire et qui accompagne l’homme dans chacune de ses aventures.



L’ŒIL DE YOANN LE CREURER


L’arrivée de Yoann Le Creurer à la direction artistique signe le retour des années 90 et des archives de la marque. Le jeune designer pense le canard au col vert de façon plus urbaine et flirt avec le streetwear sans perdre de vue la silhouette « straight » et ajustée. Pour Yoann, c’est l’homme de la ville qui façonne la marque, on oublie la mode pure, accrochée aux tendances, il retourne aux préceptes : la mode intemporelle, chic et confortable.

L’ADN met l’accent sur le lifestyle, un dressing pratique et pointu qui accompagne l’homme dans la vie de tous les jours. Anciennes typologies du logo, labeling d’entretien sont remis au goût du jour à travers des t-shirts. On déconstruit et restructure d’anciennes silhouettes stars, un subtil travail de ré‑interprétation des origines de Chevignon.