partenaires-mavilleamoi

La mode de demain : la confection à la commande

Lifestyle - Mode
24-06-2022
mode-futur-confection-demande
Location d’habits, réparation de vêtements et seconde main connaissent un grand succès. La fabrication à la commande est, quant à elle, un concept écoresponsable et made in Europe au plus loin, encore trop peu répandu.

La confection à la commande, c’est du sur-mesure. Les marques de haute couture appliquent déjà ce principe. Mais disons que Chanel, Dior, Hermès, Louis Vuitton et quelques autres ne sont pas accessibles au plus grand nombre. 



La fabrication à la commande, aussi appelée la mode à la demande, a pour but de produire ce que le client souhaite. Cela évite la mise en vente de grandes quantités d’accessoires et d’habits et limite ainsi le gaspillage. Ce processus demande néanmoins de la patience. Le client commande sur le site et patiente généralement 6 à 8 semaines, en fonction de la pièce à produire. 

La mode à la demande, c’est réfléchi et voulu. En effet, le client fait le choix de la pièce en ce qui concerne les couleurs, les mensurations, le style et le tissu. C’est donc une pièce à son image et unique qu’il gardera toute sa vie, avec l’idée de l’avoir fait faire sur mesure. On pourrait croire que le temps qui s’écoule entre le jour de la commande et le jour de livraison est synonyme de lassitude. Mais non, le client attend cette pièce avec impatience parce qu’être bien dans un vêtement conçu pour soi, met en confiance et la confiance rend beau et belle. D’une certaine façon, l’attente nourrit le désir. 



Les soldes et les ventes privées, véritables ennemis de la fabrication à la commande


La mode à la demande, c’est aussi acheter au prix juste. Proposer des habits de qualité au prix le plus juste nécessite de supprimer tous les coûts qui ne concernent pas la qualité et le service. Il faut donc éviter les intermédiaires et réduire les stocks. Les marques de confection à la commande mettent un point d’honneur à n’utiliser que des matières nobles et privilégient le Made in proche de chez vous. « Les soldes et les ventes privées, ça donne toujours l’impression de ne jamais acheter au bon prix », telle est la manière de penser d’une marque de mode à la demande, Plume Paris, créée par Céline Lescure Inquel en 2020. Cette marque a d’ailleurs ouvert une boutique éphémère à Bordeaux. 


Très souvent, les marques qui pratiquent la mode à la commande sont 100% digitales car il n’y a pas de stock, c’est-à-dire rien à exposer en magasin. En plus de Plume Paris, c’est le cas de Alohas, Asphalte, Basus, Caulaincourt ou encore Un si beau pas. 



Les Européens jettent 400 millions de vêtements par an. Tout ce dont la planète n’a pas besoin. Et la majorité des acteurs de la mode sont sur le marché de la fast-fashion, c’est-à-dire qu’ils fabriquent en grande quantité avant la mise en vente. Cette pratique génère des stocks importants qui ne s’écoulent jamais entièrement, même lors des soldes et des ventes privées. Certaines marques n’hésitent pas à détruire, le don aux associations ou le recyclage étant leurs derniers recours. Ce modèle traditionnel de fabrication questionne de plus en plus sur les plans environnemental et social. Aspirez à une consommation raisonnée grâce à la confection à la commande !

Par Juliette Huard