Zéro alcool pendant la grossesse : mobilisation des acteurs régionaux de la prévention

Lifestyle - Femme - Actualités
10-11-2022
femme-enceinte-mobilisation-prevention-alccol-zero

Chaque année, la journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Foetale (SAF) est l’occasion pour l’ARS Nouvelle-Aquitaine, la Coordination Régionale Addictions (COREADD) Nouvelle-Aquitaine et le Réseau Périnat Nouvelle-Aquitaine (RPNA) de relayer le message de prévention « Zéro alcool pendant la grossesse » auprès des femmes enceintes et de leur entourage pour les sensibiliser aux risques liés à la consommation d’alcool pendant la  grossesse, notamment pour le développement du cerveau de leur futur bébé. Les professionnels de santé de la région sont invités à se mobiliser pour prévenir ce handicap qui concernerait 1% des naissances.


Des risques souvent minimisés voire méconnus


Quelle que soit la quantité absorbée et quel que soit le type de boisson alcoolisée, la consommation d’alcool pendant la grossesse expose le bébé et perturbe significativement son développement prénatal. En effet, l’alcool est toxique pour le bébé et peut entraîner de nombreuses complications : retard de croissance, atteinte du système nerveux central, malformations, etc. Plus tard, il peut aussi rencontrer des difficultés d’apprentissage, des troubles de l’attention et du comportement pouvant mener au décrochage scolaire et à des difficultés d’insertion sociale.


Aujourd’hui, il n’est pas encore possible de déterminer le seuil de consommation  d’alcool en-dessous duquel il n’y aurait pas de risques pour le bébé, c’est pourquoi le principe de précaution « zéro alcool pendant la grossesse » est essentiel et s’impose aux futures mamans. Toutefois, à tout moment de la grossesse, même si le bébé a été exposé à l’alcool, la diminution et l’arrêt de sa consommation par la mère sont bénéfiques pour le développement de l’enfant. Des équipes spécialisées peuvent aider et accompagner avec bienveillance et sans  jugement, les femmes en difficulté avec leur consommation. Les Troubles du Spectre de l’Alcoolisation Foetale (TSAF) résultent de l’impact de l’alcool sur le cerveau du bébé durant la grossesse. Il s’agit de troubles neurodéveloppementaux (cognitifs et comportementaux). Parmi eux, on distingue le Syndrome d’Alcoolisation Foetale (SAF) avec des traits faciaux caractéristiques et les TSAF sans distinction physique (= handicap invisible). En tout, on estime qu’environ 600 troubles à divers degrés. Ils sont pour la plupart nondiagnostiqués.


Plus d'infos sur : www.crag-na.com/pro-tsaf